Adieu HTC

htcdesirebrokenAprès deux téléphones HTC (HTC Touch et le HTC Desire Z), je dois malheureusement dire au revoir à mon association avec l’entreprise HTC. Il peut sembler radical et injustifié de prendre une décision de la sorte, surtout pour ceux d’entre vous qui ont suivi mes publications au cours des dernières années… publications qui ont été possibles en majeure partie possible grâce aux qualités irréprochables du téléphone HTC.

Alors pourquoi ce changement? Eh bien, vous pouvez remercier Bell Mobilité pour leur association avec une police d’assurance douteuse et à cette suggestion d’un employé chez Futurshop lors de mon achat d’un chargeur de batterie. Également, merci à HTC pour son support à la clientèle impeccablement superficiel. Finalement, un grand merci à l’obsolescence planifiée et à notre merveilleuse société de consommation. Oh! Et puis, je suis dupe, comme tout le monde.
Mon évaluation de cette situation est honnête, simple et reflète la tendance grandissante. Nous sommes embourbés par des canaux de communication, courtisés par des corporations et éduqués par des institutions qui sont conçues en adoptant la cupidité comme modèle. Cette structure nous impose le besoin de consommer à perpétuité, tout en nous suggérant d’opter pour l’indifférence à l’égard des répercussions de nos habitudes sur ​​notre monde. Pendant ce temps, la surpopulation mondiale mène à une pénurie de nos ressources naturelles et à une escalade des conflits. Malgré tout, le besoin aveugle de participer au culte du profit et d’adhérer au capitalisme corporatif exige la bonne continuité des choses. Le consommateur, esclave des temps modernes, doit accepter la froideur et le manque de transparence des politiques d’entreprises.

Non seulement ça, mais il y a ces charognards qui profitent joliment du consommateur qui est victime de la technologie défaillante, sans protection de garantie auprès du marchand et laissé-pour-compte. Ce monde souterrain profite de l’indifférence du grand magasin pour offrir des produits souvent inadéquats à ces acheteurs désillusionnés et en quête de solution rapide. Peu importe. Vive la crédulité des masses et perpétuons les fausses promesses de notre société de consommation!
Entendons-nous! Tout ce que je veux, c’est que mon téléphone fonctionne. Téléphone portable en main, je fais la promotion de votre produit. Sans batterie, je ne peux plus vendre votre image auprès du public. Alors, pourquoi au nom du bon Dieu, refuseriez-vous une simple petite batterie pour moi, un porte-parole dévoué? Pourquoi osez-vous mêmes pousser l’insulte en me suggérant un site Web qui vend ces produits que vous n’êtes même pas prêts à vous porter garant? Mon cellulaire et moi, sommes plus qu’un numéro!

Finalement, je dois malheureusement dire «Adieu HTC». Cela a été une longue et agréable relation. Toutefois, la concurrence a une grande offre sur la ligne. Alors, sans rancune. Si l’on doit ignorer le problème, aussi bien porter le blâme sur un manque de communication.

Eric Mailhot Janvier 2013

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s