Déversement d’eaux usées dans le fleuve St-Laurent 2015

denis_coderre_tohliamJe suis très inquiet à l’égard de notre société mondiale et de ce que nous allons léguer à nos enfants. L’environnement nous envoie constamment tout genres d’avertissement qui doivent absolument être pris en compte et de façon urgente. Malheureusement et trop souvent, les valeurs qui prédominent dans nos médias sont insuffisantes pour nous assurer la sauvegarde de notre écosystème.

Le plus récent outrage envers l’environnement est sans aucun doute ce déversement de 4,9 milliards de litres d’eaux usées dans le fleuve St-Laurent à l’automne 2015. Comment peut-on, en toute conscience des faits et des solutions ( autobus à Stockholm), oser prétendre que polluer l’eau est une démarche viable en pleine pénurie de l’eau? Est-ce nécessaire de rappeler qu’en plus de la pollution que l’on connaît, il y a maintenant l’empoisonnement de notre eau par les polluants microplastiques.

Malgré la consternation du peuple intellectuel et les initiatives progressives de plusieurs communautés inquiétées, certains gouvernements persistent à gérer ces situations importantes par le biais d’une vision à court terme. Comment pouvons-nous accepter ce genre de prise de décision de la part de nos dirigeants? Comment est-ce que la province de Québec a bien pu se rendre là? Philippe Couillard du PLQ affirme que cette action de la ville de Montréal est la moins pire des solutions. Mon impression est qu’il y a surtout une triste indifférence justifiée par le profit.

Un peu d’initiative aurait pu nous épargner que Montréal ne passe pour une ville dépotoir. Un peu d’anticipation aurait pu démontrer l’ingéniosité Québécoise. Par le biais de mon implication sur le Blackburn Podcast, j’ai découvert le travail de Stéphane Labelle chez EH2SOLAR. Inventeur et entrepreneur Québécois avec une conscience sociale, Stéphane développe notamment des technologies vertes. Qu’en est-il d’encourager et de financer des gens de chez nous, qui proposent de vraies solutions? Quand allons-nous faire le virage écologique, développer notre expertise Québécoise et enfin mettre en place une économie verte?

Je n’arrive toujours pas à comprendre comment cette pratique de déversement des eaux usées peut être perçue comme étant la norme. Il y a place à l’amélioration. J’ai donc cherché, en travaillant sur cette caricature du maire de Montréal, à contribuer à cette prise de conscience envers nos comportements et ses impacts sur l’environnement.

Merci à ceux et celles qui m’ont donné leurs impressions tout au cours des étapes de la réalisation de cette caricature.  Visitez la page Facebook de Placeauchangement.info et abonnez-vous à la page Youtube de Makechangehappen.info. Suivez le Blackburn Podcast sur twitter ainsi que sur Facebook. Comme toujours, je vous invite à jeter un coup d’oeil à mon portfolio www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer « like ».

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s