article

Pittcon Article and SiliCycle video interview by Ericzone

Eric Mailhot pittcon-interview-thumbI have a question for you. Is it possible to write and article about writing an article? I’m sure It must have been done already, but I’m just not certain that I should. I mean, how self-centered does one have to be in order to go ahead with that kind of crazy idea? The reason why I’m asking you this is because early March 2019, I had the opportunity to film and to conduct an interview with Adrian Villanueva, commercial representative for SiliCycle in Latin America. The purpose of the video interview, aside from creating some original marketing content for SiliCycle, was to accompany an article which i also took upon myself to write. And so, I guess you now see my conundrum. Should I write an blog about writing an article? I’m still not convinced that I should. But, since you’ve gotten this far in reading this post, I guess that I should keep writing and tell you more.

The interviews

This multimedia publication had the objective of promoting SiliCycle‘s presence at Pittcon 2019 in Philadelphia and to also promote the expo itself. For that purpose, I was referred to a contact at Pittcon by Geneviève Gingras, head of marketing at SiliCycle. Kimberley Palastro, marketing coordinator at Pittcon  was very kind to look into our questions and to send me the responses given by her people. Along with Adrian Villanueva’s video interview, those answers became the backbone of the article. They also added a fascinating look into the history of the annual Pittcon conferences which, by the way, have been held since February 1950!

Adrian Villanueva, for someone who says that he doesn’t particularly enjoy being in front of the camera, really looked natural and seems content with the outcome of the interview. I’ve always been a proponent of using audiovisual mediums as tools to better understand oneself, both inwards and the outward shell. For example, I’ve always seen the Ericzone Podcast (a mostly french web show that i host) as a mirror to better see myself. Each podcast episode enables me to pinpoint my mistakes and to figure out what I need to do to get better at expressing myself. Truthfully, I didn’t like my own voice in this latest interview. Taking notes!

About the video equipment

SiliCycle marketing department has this great Nikon D7100 which I’m only now starting to truly appreciate. Without getting into too much technical stuff, the camera is well appreciated in the audiovisual community and does quite well for any occasion. For the audio recording part, a Senheiser e835 microphone was used, onto which a SiliCycle mic flag was added. A few feet away at the end of the xlr cable, a Zoom H5 gave me a quality recording for the interview.

Salutations to Kimberley Palastro at Pittcon and to the other collaborators in the article. Thank you Adrian Villanueva for participating in the interview. Thanks to my colleagues Gabrielle, Geneviève, Mathieu and Valerie for their helping hand. I invite you to take a look at the article on SiliCycle’s website and to watch the interview video on their YouTube page. For more about SiliCycle, visit their Facebook page or their website. For more information about Pittcon, here’s a link to his website. As always, I invite you to consult my portfolio at www.ericzone.com and to visit my Facebook page. Don’t forget to click like. You can also find me on YouTube. Have you sent me a contact request on Linkedin?

 

Advertisements

Couverture de publication Royal Society of Chemistry par ericzone.com

Click here for the english article

ericthumbIl est normal de se laisser convaincre que l’attribut essentiel pour un infographiste est sa connaissance approfondie des arts visuels. Toutefois, je me rends compte qu’il est impossible de se démarquer dans ce domain sans une autre caractéristique indispensable. La capacité d’écouter devient absolument nécessaire quand il est temps d’accommoder les demandes du client. En guise d’exemple, j’aimerais maintenant vous faire part d’un mandat fort stimulant sur lequel j’ai travaillé au mois de mai 2016.

Environ trois mois suivant mon arrivée chez SiliCycle, il m’a été offert par Geneviève Gingras (directrice du département marketing) la tâche de créer une couverture pour la publication de juin 2016 de la RSC (Royal Society of Chemistry). Immédiatement intrigué, je me suis mis en marche afin de découvrir les détails sur ce projet.

L’article en question est une oeuvre collaborative qui a pour objectif de présenter les avancées de la chimie organique de synthèse en utilisant les catalyseurs SiliaCat, une famille de catalyseurs hétérogènes dévelopée chez SiliCycle. Le papier est écrit par François Béland (vice-président du département RD chez SiliCycle) et Valerica Pandarus (Chercheur en synthèse organométallique chez SiliCycle) en collaboration avec Rosaria Ciriminna et Mario Pagliaro (Chef de projet au conseil de recherche d’Italie). Ce dernier n’a que de bonnes choses à dire à propos de ses comparses du Québec, les décrivant comme «d’éminents chercheurs et des collègues doués» et rajoutant qu’ils «vivent dans un splendide pays avec lequel il nous fait honneur de collaborer».

catalysis-science-technology-siliacatC’est dans cette ambiance professionnelle positive de respect mutuel que mon travail sur la couverture du RSC a débuté. Comme pour tous les mandats qui m’ont été donnés dans le contexte de mon travail chez  SiliCycle, j’ai été chanceux de pouvoir compter sur le soutien et la participation d’individus compétents. (Comme exemple, jetez un coup d’œil aux projets suivants: SiliCycle @ Analytica 2016 ou bien vidéos hommage SiliCycle). Pour cette occasion, j’ai eu le privilège de compter sur la collaboration de Valerica Pandarus, chercheur en chef sur le développement de la technologie des catalyseurs SiliaCat chez SiliCycle.

Avec un peu d’introspection, je réalise combien mon habileté de porter attention était cruciale afin de porter ce projet à terme. Il va sans dire que faire preuve de diplomatie est primordiale dans un contexte de discussions en pleine création collaborative. La version finale de la couverture en est une preuve concrète. Ceci étant dit, je ne voudrais pas non plus prendre tout le crédit pour le succès derrière le projet. Il aura été enrichissant pour moi de travailler auprès de Valerica Pandarus sur la conception de cette couverture. Elle avait non seulement une bonne idée de ce qu’elle envisageait pour la couverture, mais elle était également très ouverte à mes suggestions. Ce fût un honneur pour moi de prêter mes compétences techniques et artistiques afin d’exprimer visuellement notre chimie des idées (quel jeu de mots!).

siliacat-valerica-lab

Valerica Pandarus, M. SC. Organometallic Synthesis Researcher. She is seen here in the process of safe hydrogenation using SiliaCat Pd0 at SiliCycle.

Au mois de mars 2008, j’ai vu pour la première fois un de mes travaux publiés. Il était question de «screenshot art» que j’avais réalisé chez Ubisoft Montréal et qui avait été utilisé dans le magazine Playstation. Je me rappelle combien j’avais aimé cette première expérience. Je suis fière de dire que cette collaboration du  RSC est ma premiere conception de couverture. Je tiens à remercier Valerica Pandarus pour sa contribution et ses suggestions inspirantes tout au long du projet. Merci également à Mario Pagliaro  qui a pris le temps de m’écrire et de connecter avec moi sur twitter. Comme toujours, grand merci à Geneviève Gingras pour un autre mandat intéressant.

Je vous invite à jeter un regard à l’article sur le site web de SiliCycle’s  (vous pouvez le télécharger en tant que PDF). Pour plus d’information au sujet de SiliCycle, visitez leur page Facebook ou bien leur site officiel. Pour plus d’information au sujet de Mario Pagliarovoici un lien vers son site web. Comme toujours, je vous invite à consulter mon portfolio sur www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer j’aime. Vous pouvez également me trouver sur YouTube. M’avez-vous envoyé une demande de connexion via LinkedIn?

Ericzone wix

wix_ericzoneWell it’s my birthday. I am a 38 year old digital age artist looking to consolidate and promote his identity on the world wide web. And in between a brunch and too much wine at supper, i still find time to explore the web and look into the latest online services in web creation.
My discovery of the day is called ‘Wix‘, an html5 service with a flexible interface that allows for  the creation of a well designed website, all within a few hours. Gone are the days of endless tampering and adjustments in Dreamweaver. The html5 Wix templates and interfaces are straightforward and intuitive to use.
Now, if you’re looking for a thorough review with detailed impressions on the Wix and Html5, you won’t get any in this blog post. I haven’t had a chance to try out that many html5 website creation services online, so i cannot go too much into depth in regards to functionality. Plus, i still have some cake to eat. My first introduction with Html5 was with the Bandzoogle.com service, dedicated to music groups who need a nice look to their band’s site. Both services have their pros and cons and i invite you to explore on your own time.
As for Wix, would say that it took me about 3 hours to get used to the wix interfaces in order to formulate an ericzone wix page. As you may notice, i still have a few things to work out in my design, along with some links and photos to add. Overall, i would have to say that i am very satisfied with the Wix format. I should also mention that i was pleased to find SEO and keywords to be included in the creation of each page. A nice new website for my Birthday! A gift for myself.

wixlogoEh bien, c’est mon anniversaire. À 38 ans, je suis un artiste de l’ère numérique qui cherche à affirmer et promouvoir son identité sur le web. Entre le diner et un peu trop de vin avec le chili au souper, j’ai quand même trouvé le temps d’explorer l’internet et apprivoiser un des derniers services de création web.
Ma découverte du jour se nomme «Wix», un service html5 qui offre une méthode simple et flexible dans la création d’un site Web bien conçu en quelques heures. Fini le temps des manipulations sans fin et ces ajustements interminables dans Dreamweaver. Les modèles html5 Wix et ses interfaces sont simples et intuitifs à utiliser.
Maintenant, si vous êtes à la recherche d’un examen approfondi et mes impressions détaillées à propos de Wix et Html5, vous ne les trouverez pas dans ce blog. Je n’ai pas eu la chance d’essayer de nombreux services de création htlm5 et donc je ne peux pas aller  en profondeur en ce qui concerne la fonctionnalité. De plus, j’ai toujours mon gateau de fête à manger. Ma première introduction au HTML5 a été avec Bandzoogle.com, un service dédié aux groupes de musique en quête d’un look sympa pour le site web de leur formation musicale. Ces deux services ont de bons et de mauvais côtés et je vous invite à les explorer tous deux afin de vous faire votre propre opinion.
Quant à Wix, je dirais que cela m’a pris environ 3 heures pour m’habituer aux interfaces afin d’y formuler une page ericzone wix. Comme vous pouvez le constater, j’ai encore quelques petites choses à travailler, avec quelques liens manquants et des photos à ajouter. Dans l’ensemble, je dois dire que je suis très satisfait avec le format Wix. Je dois aussi mentionner que j’ai été heureux de constater la possibilité d’utiliser le référencement SEO et les mots clés dans la création de chaque page. Un joli site tout nouveau pour mon anniversaire! Un cadeau pour moi-même.