artiste

Ericzone Podcast Épisode 6: Ming Mu

Ericzone Podcast Épisode 6 (Fr)
29 septembre 2017

Eric Mailhot reçoit Ming Mu, artiste peintre établie à Montréal qui a vécu plusieurs années à Shanghai. La discussion porte sur l’appropriation culturelle, Franz Boasz, l’histoire de l’art et les mouvements d’arts visuels et de performance.


Visitez la page du Ericzone Podcast sur BaladoQuebec.com. Pour les utilisateurs de Google Play Music, merci de vous abonner. L’émission est disponible sur Itunes et Stitcher. Je vous invite à visiter l’album photo du Ericzone Podcast sur Flickr. Comme toujours, je vous invite à consulter mon portfolio sur www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer «Like». Vous pouvez également me trouver sur YouTube. Ericzone est sur Instagram. M’avez-vous envoyé une demande de connexion via LinkedIn?

Voici un extrait de l’épisode

Sophie Wilkins et fraude (2:28)

Eric Mailhot et Ming Mu discutent d’appropriation culturelle et de la peinture de Sophie Wilkins qui a été frauduleusement utilisée sur la page Facebook ‘proud to be native’ à la fin de septembre 2017.

 

http://www.ericzone.com http://www.facebook.com/ericzonecom http://www.instagram.com/ericzonecom http://www.ericzone.wordpress.com http://www.twitter.com/ericzonecom

Advertisements

La maison bleue – peinture acrylique par Eric Mailhot

quebec fleur de lys ericzone«La maison bleue» est une peinture acrylique réalisée sur canevas (30×40 pouces) que j’ai terminée au mois d’août 2017. Entamé au mois d’avril 2016, le projet est basé sur la photo d’une petite maison rurale, prise le 22 octobre 2016 à proximité du CEGEP St-Foy dans la ville de Québec. La peinture est (en date de la publication de cet article) entre les mains de Renée Jacques, une amie et collègue de travail pour qui la peinture était destinée. J’ai toujours pu compter sur son support tout au long de la production de mon projet d’émission web Ericzone Podcast et elle n’a jamais hésité à m’offrir du transport pour aller au travail. C’est justement lors de ces premiers jours de covoiturage que nous avons remarqué la maison et que l’idée m’est venue d’en faire une peinture. Il était normal que je lui offre la peinture. Merci Renée.

La maison bleue

À mon arrivée dans la ville de Québec, je découvre donc la maison bleue (située coin St-Foy et Chevremont) dans un état plutôt fragile et peinturée d’un bleu étonnant. Je développe malgré tout un attachement étrange pour cette petite maison rurale en attente d’un futur inquiétant. Je prends donc quelques photos à la fin du mois d’octobre 2016, ne sachant pas que quelques jours plus tard, la maison serait démolie et remplacée par un stationnement.

Un peu d’histoire

D’après l’information que l’on m’a donnée au sujet de la propriété, le terrain a été cédé à titre de rente foncière par la communauté des religieuses de l’Hôtel-Dieu à Pauline De Villiers en juin 1939. La maison aurait été bâtie durant l’été 1939.

Mme De Villiers en a été la propriétaire jusqu’en avril 1975, moment où elle l’a vendue à Godfroy Lamarche, un homme de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. M. Lamarche, un professeur, a été propriétaire jusqu’en juin 2001. Ce dernier n’habitait plus la maison lors de la vente. La maison à été vendue à M. Normand St-Cyr en juin 2001 qui en a été le propriétaire jusqu’en 2016. Aujourd’hui, le terrain appartient à Immocom Ste-Foy Inc.


Une triste fin

J’aurais espéré une fin plus honorable pour cette petite maison pas trop belle. Il m’a toujours semblé, vu sa proximité au CEGEP St-Foy, qu’elle aurait pu être convertie (avoir été en meilleur état) en petit café d’études. Avec sa couleur bleue qui donne soudainement envie d’être patriotique, je l’imaginais habitée par des générations futures d’étudiants, inspirés par l’odeur du café et la musique Québecoise. Il n’aurait fallu qu’une personne en affaires avec un peu de vision pour donner une seconde vie à cette maison et peut-être lui donner l’espoir d’un jour faire partie du patrimoine historique de la Ville de Québec.

Le souvenir de cette maison est à jamais gravé dans ma mémoire. Je suis heureux de pouvoir contribuer à son histoire post-mortem par mon art et par le biais de cet article. Si jamais vous avez des photos ou des anecdotes à raconter, n’hésitez pas à écrire dans les commentaires ou à m’écrire directement.

La maison bleue au Ericzone Podcast

Le 20 août 2017, j’ai l’occasion de parler de ma peinture de la maison bleue avec la Serveuse du Nelligans. au cours de l’enregistrement d’un épisode du Ericzone Podcast. Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour voir l’extrait de cet épisode. Manon Choquette est une écrivaine/blogueuse et une artiste peintre qui est absolument à découvrir.

Je vous invite à jeter un coup d’oeil à l’album Flickr qui démontre l’évolution du projet. Vous trouverez la maison bleue sur Behance et sur Deviantart. Comme toujours, je vous invite à consulter mon portfolio sur www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer «Like». Vous pouvez également me trouver sur YouTube. Ericzone est sur Instagram. M’avez-vous envoyé une demande de connexion via LinkedIn?

Visitez la page du Ericzone Podcast sur BaladoQuebec.com. Pour les utilisateurs de Google Play Music, merci de vous abonner. L’émission est disponible sur Itunes et Stitcher. Je vous invite à visiter l’album photo du Ericzone Podcast sur Flickr.

17 JANVIER 2016 – ENREGISTREMENT DU BLACKBURN PODCAST @ L’ESCALIER

eric_face_2fik_17janvierLe Blackburn Podcast craque pour L’Escalier, ce sublime café-bar situé à la sortie rue St-Catherine du métro Berri à Montréal. Si vous croyez que j’ose un gros jeu de mots pour faire allusion à ces anciens planchers de bois sur lesquels nous avons très délicatement effectué nos déplacements lors du tournage du dimanche 17 janvier 2016 , vous avez bien raison.

Au moment de ce plus récent tournage de l’émission web, l’équipe du Blackburn Podcast en était rendue à sa 3e visite « officielle » à L’Escalier. Notre première visite, si vous vous en souvenez, avait lieu lors de notre avant-première officielle, le 2 novembre 2014. Durant cet événement, nous avions compté parmi nos invités Patrick Verret et sa conjointe Claudine Limoges. Revoyez l’épisode 2 du Blackburn Podcast afin de connaitre le parcours de ces deux auteurs du livre: « Changer de sexe pour vivre enfin ». Notre deuxième visite à L’Escalier avait eu lieu le 28 janvier 2015. Ce jour-là, nous avions pris rendez-vous avez la photographe Pascale Lecompte afin d’y prendre une série de photos pour cet article rédigé par Martine Boucher dans le web magazine « Petite Boîte ».

L’Escalier a toujours été un de mes endroits favoris à Montréal. Ce café-bar a toujours hébergé la nouvelle musique et stimulé les échanges d’idées entre artistes. C’est un lieu d’inspiration qui accommode, depuis toujours, l’épanouissement socio-culturel à Montréal. Hors contexte du Blackburn Podcast et des soirées de poésie auxquelles j’ai participé il y a plusieurs années, j’ai aussi filmé le 20 janvier 2015, une rencontre entre Patrick Verret et Elijah Renard dans le cadre du projet Free Kitties. Si vous désirez en savoir plus au sujet de mon implication avec Free Kitties, je vous invite à lire l’article suivant.

Je m’applique de bien mettre en contexte ce plus récent tournage puisque la conversation que nous avons filmé le 17 janvier 2016, s’ajoute à la liste de projets à caractère social sur lesquels j’ai travaillé. À titre de réalisateur, cet épisode présentera exactement le type de débat intelligent que je cherche à diffuser par le biais de mes productions. En plus de quelques agréables désaccords, je suis heureux de constater ce message d’espoir qui est souvent révélé par nos invités. Ces propos viennent appuyer les opinions que Pierre Blackburn exprime avec éloquence depuis les premiers épisodes de notre émission web. Le Blackburn Podcast cherche certainement à promouvoir le changement social en engageant la conversation avec des individus intègres qui évoquent la tolérance et la solidarité humaine par l’entremise de leurs expériences de vie.

eric-mailhot-pierre-blackburn-2fik-escalier-2016

Et donc, ce fut avec beaucoup de plaisir que nous avons enfin rencontré l’artiste multidisciplinaire 2Fik au Blackburn Podcast. Installé à Montréal depuis 2003, cet artiste visuel d’origine Marocaine se démarque par un travail unique qui adresse notamment la xénophobie ainsi que les préjugés face à l’identité sexuelle. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son site web pour en savoir un peu plus au sujet de son art.

Il était très tôt et il faisait aussi surtout très froid le matin du dimanche 17 janvier 2016. Coraline Mathon, qui avait participé au tournage de l’épisode 7, se trouvait déjà à la porte du café lorsque je suis arrivé avec l’équipement. Une fois bien au chaud à l’intérieur, il nous aura fallu quelques instants pour prendre une décision stratégique à l’égard de l’emplacement du tournage, loin du bruit de la cuisine. Virginie Insua et Gordon Neil Allen, qui avaient tous deux participé au tournage à la Galerie Lounge TD, étaient de nouveau présents.

Une fois les caméras en marche, Pierre Blackburn et 2FIK ont rapidement trouvé leur zone de confort. La rencontre mémorable a laissé libre cours à une belle discussion en profondeur et a offert aussi plusieurs moments très drôles. L’hôte et l’invité ont démontré une agréable complicité et je dois vous avouer que j’ai maintenant très hâte de diffuser cet épisode. La photographe Valérie Provost nous a également rendu visite pour témoigner de l’événement en prenant plusieurs excellentes photos.

Je vous invite à visiter l’album photo de la journée de tournage sur Flickr. Merci à Gordon Neil Allen, ingénieur de son. Merci à Pierre Blackburn pour son énergie et son calme devant la caméra. Merci à Coraline Mathon et à Virginie Insua pour leur professionnalisme et leur appui technique. Merci Chantal Paquin, assistante moderne, pour sa contribution. Merci à Val Provost pour les belles photos et merci aux gens à L’Escalier pour leur patience. Merci à 2FIk qui a attendu tous ces mois avant le tournage. Suivez le Blackburn Podcast sur twitter ainsi que sur Facebook. Comme toujours, je vous invite à jeter un coup d’oeil à mon portfolio www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer ‘like’.

Caro Bé

Short and sweet. A few words to describe the latest project for which i’ve had the privilege to edit video for. The short video in question is a minute or so meant to showcase the work currently being done on the production of music album ‘Closing the Book‘ by Montreal artist ‘Caro Bé‘.
Feel free to go ahead and have a look at the kickstarter page where the video is found, along with further information on the artist and her upcoming album.

Vite et bien. Quelques mots pour décrire ce plus récent petit projet vidéo sur lequel j’ai eu la chance de travailler. Cette vidéo a pour fonction de présenter le travail en cours pour la production de l’album musical ‘Closing the book‘ de l’artiste Montréalaise Caro Bé. Je vous invite donc à vous rendre sur la page web de kickstarter où se trouve la vidéo en question ainsi que plus d’info au sujet l’artiste et de son projet.