blackburn podcast

Ericzone podcast: création de discussions

eric mailhot ericpodcast-avatarJ‘entame au mois d’avril 2017 un nouveau chapitre dans mon histoire de productions audiovisuelles. Suite à mon déménagement dans la ville de Québec au mois de mars 2016, il devient malheureusement trop complexe de maintenir la production du Blackburn Podcast à Montréal. Malgré cette réalisation crève-coeur, je reste investi à l’idée de produire des émissions à contenu vidéo original. Et donc, avec un peu de patience et l’encouragement de gens autour de moi (que je remercie infiniment), je parviens finalement à mettre en place un nouveau projet d’émission web. Il s’agit d’un deuxième podcast à caractère journalistique que je baptise tout simplement «Ericzone Podcast».

Loin de vouloir me réinventer comme animateur, je cherche surtout à me perfectionner en tant que réalisateur et d’apprivoiser les équipements audiovisuels. En plus de faire un peu de réseautage, cette émission me force de pratiquer mon élocution et de m’habituer devant la caméra. Ce projet me permet aussi d’apaiser ma soif de savoir et me donne la chance de mieux comprendre notre société. Finalement, par le biais de ce «podcast», je souhaite continuer à proposer du contenu intelligent et de contribuer positivement au dialogue social. Sans aucun doute, le «Ericzone Podcast» est la suite logique du travail qui a été réalisé avec le «Blackburn Podcast» ( Merci encore Pierre Blackburn, Chantal Paquin, Dan Smith et tous les autres gens attachés au projet).

Nous vivons dans une époque incroyable. Grâce à l’accessibilité des technologies et l’élaboration des médias sociaux, il est devenu possible de se faire entendre et d’inspirer les autres à en faire autant. Selon moi, il est pratiquement devenu un devoir citoyen de prendre parole et de partager ses idées avec son entourage. Au travers ma carrière professionnelle, j’ai eu l’immense privilège de rencontrer beaucoup de gens très intéressants. Ce podcast représente une chance unique pour moi de vous présenter mon entourage et les individus qui m’inspirent. Merci à ceux qui ont participé aux enregistrements! Merci d’écouter et de partager!

Visitez la page du Ericzone Podcast sur BaladoQuebec.com. Pour les utilisateurs de Google Play Music, merci de vous abonner. L’émission est disponible sur Itunes et Stitcher. Je vous invite à visiter l’album photo du Ericzone Podcast sur Flickr. Comme toujours, je vous invite à consulter mon portfolio sur www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer «Like». Vous pouvez également me trouver sur YouTube. Ericzone est sur Instagram. M’avez-vous envoyé une demande de connexion via LinkedIn?

Advertisements

Quebec City 2016 – Ericzone @ SiliCycle Marketing

Cliquez ici pour l’article en français

eric_quebc_iconIt is now official. I have become a truly nomadic marketing artist. As a graphic designer specializing in audiovisual production, i’ve spent most of the past decade on the island of Montreal, working for great places such as Ubisoft and Wapikoni Mobile. I’ve been privileged to work with many inspiring people, editing video for cool clients such as Pierre Blackburn and designing the logo for e-cigarette boutique La Vapoterie. In 2013, after obtaining my audio techniques diploma at Musitechnic, i was infused with a sense of purpose. This paved the way to the ‘‘Blackburn Podcast”, a francophone web show i produced with Chantal Paquin in 2014. Now, a bit further down the road, here i am in Quebec city for this latest episode of my thrilling multimedia adventure.

Winter is coming

To make a long story short, i arrived in Quebec city in early March of 2016 and was greeted by 10 foot high snow banks that towered over the cold streets of Ancienne-Lorette. I hadn’t seen that much snow in a long time. Offered accommodation by a colleague at work for the first few days, i tried AirBnb the next week, living with an architecture student and her awesome cat. The third week, i was lucky to find a cosy room in the basement of a house in a suburban area.

Every move got me closer to work, albeit too close to the polluted highway. I felt exhilarated by the new professional challenge but, at the same time, i was disappointed at how difficult it was to access Quebec’s High Tech Park on foot. I dreaded the early morning walks in the cold on the somewhat dangerous path to work. Nevertheless, i thoroughly enjoyed the challenge of the unknown. I was also quite lucky to be blessed by friendly colleagues who often gave me lifts. Thank you!

IMAG9189

When i look back on the past few months, i realize just how much my move to Quebec city was worth the effort. The uncertainty of my somewhat precarious living situation was inevitably eclipsed by the excitement that i felt in my newly discovered work environment. Mostly doing freelance in recent years, i had almost forgotten the thrill of contributing to a working group. It really is a pleasant vibe to be a part of a large professional ecosystem. It is equally great to be surrounded by the friendly people at SiliCycle.

The work itself is exactly what i’m meant to do at this point in my life. My experience in graphic design, branding and video editing enable me to completely immerse myself in the many inspiring projects thrown at me. At this point, i feel that i should give credit to the person who initially found me and took the time to look at my accomplishments. Geneviève Gingras had the insight to see how i could contribute to her marketing department at SiliCycle. I am grateful she reached out to me and i am equally enthusiastic to have joined her team of awesome people.

The months ahead will no doubt be productive and professionally fulfilling. I look forward to keeping you up to date on the upcoming marketing projects. SiliCycle has its roots here in Quebec and i find myself happy to be on-board and to be a part of the latest chapter in its history.

Feel free to go and have a look on my Flickr page at the photos i’ve been taking since my arrival in Quebec city. For more information about SiliCycle, visit their Facebook page or their official website. As always, visit my online portfolio at www.ericzone.com and visit my professional Facebook page and click Like in order to keep in touch. You can also find me on Youtube.

2FIK et Pierre Blackburn @ Blackburn Podcast signé Ericzone.com

eric_thumb_feb2016La vie d’un artiste marketing, spécialisé en infographie et montage vidéo, se résume par une succession de moments créatifs remplis de défis techniques. En plus de me lancer, ces dernières semaines, dans une aventure professionnelle dans la belle ville de Québec, je continue de porter le chapeau de producteur-réalisateur pour le Blackburn Podcast. Cette émission web, mise en place à la fin de l’année 2014, en compagnie de Chantal Paquin, a pour objectif de vous faire découvrir le monde merveilleux de Pierre Blackburn à travers des discussions sur notre société contemporaine en changement perpétuel.

Tel que mentionné dans mes blogues précédents, le mois de janvier fût bien chargé avec 3 tournages pour le Blackburn Podcast. Le 8 janvier 2016, à la Galerie Lounge TD, nous avons rencontré France Cantin pour une discussion sur les arts. Le 17 janvier,  l’équipe du Blackburn Podcast se rend à l’Escalier pour le tournage d’une discussion entre Pierre Blackburn et l’artiste 2FIK. Le troisième tournage, sans pouvoir encore trop entrer dans les détails, eut lieu le 25 janvier 2016 chez Ecto, dans le cadre d’une discussion entre Samantha Slade et Pierre Blackburn.

2FIK Blackburn Podcast L'Escalier 17 janvier 2016 val provost photo

2FIK @ L’Escalier, quelques instants après le tournage du 9e épisode du Blackburn Podcast. Photo par Val Provost – http://www.facebook.com/vprovostphoto

La logistique associée à ce genre de production impose tout un exercice mental. Ajoutez à cela les défis liés aux multiples étapes de production d’une humble émission web et vous avez là toute une aventure audiovisuelle. Néanmoins, j’adore le travail et les gens que j’ai l’immense privilège de côtoyer. Il est gratifiant, d’autant plus, de constater les fruits de nos efforts. Cet article publié dans le magazine Fugues, au sujet de Pierre, en aura valu le coup. Je suis très satisfait de voir cette magnifique photo de Pierre Blackburn, prise par Val Provost, en guise de signature visuelle de cet article. Si vous vous en souvenez, un premier article sur le Blackburn Podcast avait été écrit l’an dernier par Martine Boucher dans Petite Boîte, un magazine web.

Ce qui m’amène donc à vous parler du prochain épisode du Blackburn Podcast qui, si Dieu le veut, sera disponible dimanche de Pâques 2016. Épisode 9 aura pour invité, 2FIK, un artiste multidisciplinaire Montréalais d’origine Marocaine et légèrement provocateur.

Je vous invite à visiter l’album photo de la journée de tournage sur Flickr. Suivez le Blackburn Podcast sur twitter ainsi que sur Facebook. Visitez la page web de 2FIK. Comme toujours, je vous invite à jeter un coup d’oeil à mon portfolio www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer ‘like’.

17 JANVIER 2016 – ENREGISTREMENT DU BLACKBURN PODCAST @ L’ESCALIER

eric_face_2fik_17janvierLe Blackburn Podcast craque pour L’Escalier, ce sublime café-bar situé à la sortie rue St-Catherine du métro Berri à Montréal. Si vous croyez que j’ose un gros jeu de mots pour faire allusion à ces anciens planchers de bois sur lesquels nous avons très délicatement effectué nos déplacements lors du tournage du dimanche 17 janvier 2016 , vous avez bien raison.

Au moment de ce plus récent tournage de l’émission web, l’équipe du Blackburn Podcast en était rendue à sa 3e visite « officielle » à L’Escalier. Notre première visite, si vous vous en souvenez, avait lieu lors de notre avant-première officielle, le 2 novembre 2014. Durant cet événement, nous avions compté parmi nos invités Patrick Verret et sa conjointe Claudine Limoges. Revoyez l’épisode 2 du Blackburn Podcast afin de connaitre le parcours de ces deux auteurs du livre: « Changer de sexe pour vivre enfin ». Notre deuxième visite à L’Escalier avait eu lieu le 28 janvier 2015. Ce jour-là, nous avions pris rendez-vous avez la photographe Pascale Lecompte afin d’y prendre une série de photos pour cet article rédigé par Martine Boucher dans le web magazine « Petite Boîte ».

L’Escalier a toujours été un de mes endroits favoris à Montréal. Ce café-bar a toujours hébergé la nouvelle musique et stimulé les échanges d’idées entre artistes. C’est un lieu d’inspiration qui accommode, depuis toujours, l’épanouissement socio-culturel à Montréal. Hors contexte du Blackburn Podcast et des soirées de poésie auxquelles j’ai participé il y a plusieurs années, j’ai aussi filmé le 20 janvier 2015, une rencontre entre Patrick Verret et Elijah Renard dans le cadre du projet Free Kitties. Si vous désirez en savoir plus au sujet de mon implication avec Free Kitties, je vous invite à lire l’article suivant.

Je m’applique de bien mettre en contexte ce plus récent tournage puisque la conversation que nous avons filmé le 17 janvier 2016, s’ajoute à la liste de projets à caractère social sur lesquels j’ai travaillé. À titre de réalisateur, cet épisode présentera exactement le type de débat intelligent que je cherche à diffuser par le biais de mes productions. En plus de quelques agréables désaccords, je suis heureux de constater ce message d’espoir qui est souvent révélé par nos invités. Ces propos viennent appuyer les opinions que Pierre Blackburn exprime avec éloquence depuis les premiers épisodes de notre émission web. Le Blackburn Podcast cherche certainement à promouvoir le changement social en engageant la conversation avec des individus intègres qui évoquent la tolérance et la solidarité humaine par l’entremise de leurs expériences de vie.

eric-mailhot-pierre-blackburn-2fik-escalier-2016

Et donc, ce fut avec beaucoup de plaisir que nous avons enfin rencontré l’artiste multidisciplinaire 2Fik au Blackburn Podcast. Installé à Montréal depuis 2003, cet artiste visuel d’origine Marocaine se démarque par un travail unique qui adresse notamment la xénophobie ainsi que les préjugés face à l’identité sexuelle. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son site web pour en savoir un peu plus au sujet de son art.

Il était très tôt et il faisait aussi surtout très froid le matin du dimanche 17 janvier 2016. Coraline Mathon, qui avait participé au tournage de l’épisode 7, se trouvait déjà à la porte du café lorsque je suis arrivé avec l’équipement. Une fois bien au chaud à l’intérieur, il nous aura fallu quelques instants pour prendre une décision stratégique à l’égard de l’emplacement du tournage, loin du bruit de la cuisine. Virginie Insua et Gordon Neil Allen, qui avaient tous deux participé au tournage à la Galerie Lounge TD, étaient de nouveau présents.

Une fois les caméras en marche, Pierre Blackburn et 2FIK ont rapidement trouvé leur zone de confort. La rencontre mémorable a laissé libre cours à une belle discussion en profondeur et a offert aussi plusieurs moments très drôles. L’hôte et l’invité ont démontré une agréable complicité et je dois vous avouer que j’ai maintenant très hâte de diffuser cet épisode. La photographe Valérie Provost nous a également rendu visite pour témoigner de l’événement en prenant plusieurs excellentes photos.

Je vous invite à visiter l’album photo de la journée de tournage sur Flickr. Merci à Gordon Neil Allen, ingénieur de son. Merci à Pierre Blackburn pour son énergie et son calme devant la caméra. Merci à Coraline Mathon et à Virginie Insua pour leur professionnalisme et leur appui technique. Merci Chantal Paquin, assistante moderne, pour sa contribution. Merci à Val Provost pour les belles photos et merci aux gens à L’Escalier pour leur patience. Merci à 2FIk qui a attendu tous ces mois avant le tournage. Suivez le Blackburn Podcast sur twitter ainsi que sur Facebook. Comme toujours, je vous invite à jeter un coup d’oeil à mon portfolio www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer ‘like’.

8 janvier 2016 – ENREGISTREMENT DU BLACKBURN PODCAST EPISODE 8 @ GALERIE TD MONTRÉAL

eric-mailhot-blackburn-podcast-iconAprès un long délai entre tournages du Blackburn Podcast, nous voici enfin de retour! Il aura fallu seulement qu’un petit 6 mois depuis la diffusion de l’épisode 7 ( invité Stéphane Labelle ) et 8 mois depuis le précédent tournage à l’école Musitechnic. Cette fois-ci, l’équipe est à l’oeuvre dans un endroit bien spécial, afin de vous préparer un prochain épisode du Blackburn Podcast. En effet, c’est à la prestigieuse Galerie Lounge TD que nous prenons rendez-vous avec notre invitée, France Cantin et les membres de la galerie.

Quelques nouveaux visages s’ajoutent à l’équipe pour cette première production de l’année 2016. Parmi nos nouveaux collaborateurs, il y a Gordon Neil Allen avec qui Pierre Blackburn a eu l’occasion de travailler par le passé. Gordon prend donc la relève à Dan Smith, qui a du pain sur la planche avec le Studio Open House. Au cas où vous l’auriez manqué, je vous invite à aller lire l’article qui a dernièrement été écrit dans le Courrier du Sud au sujet du Studio Open House. J’espère bien avoir l’occasion de retourner à ce studio avec le Blackburn Podcast au cours de l’année 2016. Si vous avez suivi l’évolution de notre humble émission web, vous serez en mesure de vous souvenir que nous avions enregistré les épisodes avec Martin Larocque ainsi que François Lemay au Studio Open House ( avant même que celui-ci ne soit complété, devrais-je ajouter ).

Également avec nous pour une première fois, j’ai pu compter sur Virginie Insua, que je remercie énormément pour son aide et son énergie. Elle a su me donner un grand coup de main avec les caméras et les éclairages.

La route vers la Place des Arts a quand même été agréable. Après avoir ramassé Chantal Paquin au Métro ( Tim Hortons, bouteilles d’eau en main et pas du tout en retard ), ce fût assez simple de nous rendre au stationnement souterrain de la Place des Arts. Par la suite, il a été plaisant de constater combien proche le parking était de la Galerie Lounge TD. Il n’a vraiment pas été difficile de remonter tous ces escaliers, de transporter l’équipement dans la Place des Arts et de gravir la rue St-Catherine jusqu’à deux coins de rue plus loin. ( J’espère que vous êtes en mesure de détecter mon sarcasme ).

Blackburn Podcast 8 janvier 2016Le tournage lui-même s’est très bien déroulé. J’étais content de retrouver la photographe Val Provost et de voir Pierre assis confortablement dans sa chaise d’animateur, toujours très inspiré de jouer le rôle. France Cantin et Pierre se sont rapidement mis à l’aise et ont plongé très vite dans le vif du sujet. J’avoue quand même avoir été un peu « rouillé » et d’avoir nécessité quelques instants pour retrouver mon « comfort zone ». Malgré tout, j’ai aimé cette plus récente expérience et j’en ai même profité pour m’amuser un peu, posant pour la photographe Val Provost. La seule chose qui m’aura fâché un peu de cette journée, aura été d’oublier mes vestons et mes chemises dans le vestiaire de la galerie.

En terminant, il ne me reste plus qu’à vous dire que j’ai bien hâte d’entamer le montage vidéo ainsi que de réaliser le mixage de cette prochaine émission à venir. Nous sommes toujours très heureux, par le biais du Blackburn Podcast, de pouvoir contribuer au changement social et de vous présenter les points de vue de tous ces invités fort intéressants.

Je vous invite à visiter l’album photo de la journée de tournage sur Flickr. Merci Gordon Neil Allen, ingénieur de son. Merci à Pierre Blackburn pour sa présence et sa personnalité photogénique. Merci Virginie Insua pour ses conseils et son aide avec les caméras. Merci Chantal Paquin, assistante moderne, pour sa contribution. Merci à Val Provost pour les belles photos et merci aux gens à la Galerie TD de nous avoir aussi bien reçu. Merci à France Cantin qui a été très patiente, pendant tous ces mois, en vue de participer au podcast. Suivez le Blackburn Podcast sur twitter ainsi que sur Facebook. Comme toujours, je vous invite à jeter un coup d’oeil à mon portfolio www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer ‘like’.

Déversement d’eaux usées dans le fleuve St-Laurent 2015

denis_coderre_tohliamJe suis très inquiet à l’égard de notre société mondiale et de ce que nous allons léguer à nos enfants. L’environnement nous envoie constamment tout genres d’avertissement qui doivent absolument être pris en compte et de façon urgente. Malheureusement et trop souvent, les valeurs qui prédominent dans nos médias sont insuffisantes pour nous assurer la sauvegarde de notre écosystème.

Le plus récent outrage envers l’environnement est sans aucun doute ce déversement de 4,9 milliards de litres d’eaux usées dans le fleuve St-Laurent à l’automne 2015. Comment peut-on, en toute conscience des faits et des solutions ( autobus à Stockholm), oser prétendre que polluer l’eau est une démarche viable en pleine pénurie de l’eau? Est-ce nécessaire de rappeler qu’en plus de la pollution que l’on connaît, il y a maintenant l’empoisonnement de notre eau par les polluants microplastiques.

Malgré la consternation du peuple intellectuel et les initiatives progressives de plusieurs communautés inquiétées, certains gouvernements persistent à gérer ces situations importantes par le biais d’une vision à court terme. Comment pouvons-nous accepter ce genre de prise de décision de la part de nos dirigeants? Comment est-ce que la province de Québec a bien pu se rendre là? Philippe Couillard du PLQ affirme que cette action de la ville de Montréal est la moins pire des solutions. Mon impression est qu’il y a surtout une triste indifférence justifiée par le profit.

Un peu d’initiative aurait pu nous épargner que Montréal ne passe pour une ville dépotoir. Un peu d’anticipation aurait pu démontrer l’ingéniosité Québécoise. Par le biais de mon implication sur le Blackburn Podcast, j’ai découvert le travail de Stéphane Labelle chez EH2SOLAR. Inventeur et entrepreneur Québécois avec une conscience sociale, Stéphane développe notamment des technologies vertes. Qu’en est-il d’encourager et de financer des gens de chez nous, qui proposent de vraies solutions? Quand allons-nous faire le virage écologique, développer notre expertise Québécoise et enfin mettre en place une économie verte?

Je n’arrive toujours pas à comprendre comment cette pratique de déversement des eaux usées peut être perçue comme étant la norme. Il y a place à l’amélioration. J’ai donc cherché, en travaillant sur cette caricature du maire de Montréal, à contribuer à cette prise de conscience envers nos comportements et ses impacts sur l’environnement.

Merci à ceux et celles qui m’ont donné leurs impressions tout au cours des étapes de la réalisation de cette caricature.  Visitez la page Facebook de Placeauchangement.info et abonnez-vous à la page Youtube de Makechangehappen.info. Suivez le Blackburn Podcast sur twitter ainsi que sur Facebook. Comme toujours, je vous invite à jeter un coup d’oeil à mon portfolio www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer « like ».

Prendre part au débat social est un devoir citoyen

placeauchangementlogoE2008, le ”crash” boursier aux USA est ressenti à l’échelle planétaire. L’immaturité des grandes institutions financières et les méthodes austères des élites dirigeantes, qui cherchent à rétablir l’ordre, forcent la masse des endormis à se réveiller. S’ensuivent, les mouvements tels que Occupy, FEMEN, Anonymous, Idle No More et les grèves étudiantes, qui amplifient nos inquiétudes vis-à-vis de la mondialisation. Ces mouvements lancent enfin un débat inespéré dans les médias de masse. Les nouvelles générations d’activistes nous rappellent combien il est important pour le peuple d’assumer son devoir citoyen et de participer au débat social. Grâce aux médias sociaux, qui facilitent les communications d’une manière inespérée, les indignés de tous peuples et de toutes religions partagent maintenant leurs craintes et leurs efforts dans un élan de solidarité mondiale. Être engagé est la norme. Voter devient à la mode.

C’est dans ce contexte social que je mets en place en 2011, Placeauchangement.info. une plateforme qui a comme objectif principal de conscientiser et d’informer. Dès lors, ce projet m’offre l’opportunité d’échanger avec des gens qui partagent ma fascination pour les tromperies en politique et mon appréciation pour la survie de l’intellect. La diffusion constante sur les pages Facebook me permet de développer mes habiletés en matière de gestion des médias sociaux et de perfectionner mes capacités à titre de rédacteur bilingue. Également, à force de lire des articles, je découvre une passion pour la recherche. Plus tard, ceci contribuera au développement de l’émission web, le « Blackburn Podcast », au début de l’année 2015.

Plus récemment, la campagne électorale Fédérale 2015 du Canada m’a motivée à réaliser le montage de « Craindre L’improbable ». Cette vidéo dénonce les stratégies de peur du gouvernement Harper, qui utilise notamment la xénophobie dans l’espoir d’obtenir des votes chez les indécis.

« Les peurs – même les plus improbables – servent les intérêts des élites qui gouvernent notre monde. Le tout, au détriment de la culture, de la science, de l’environnement, de l’économie et des droits de l’homme. »

Nous sommes en temps de guerre. Certainement difficile de s’en rendre compte depuis le confort de nos demeures et en s’abreuvant des informations proposées dans les grands médias principaux. Demandez toutefois ce qu’en pensent les gens qui vivent l’apartheid Palestinien à Jérusalem. Demandez aussi aux réfugiés Syriens ou bien aux millions d’Iraqiens qui vivent cette misère imposée par ceux qui désirent maintenir un contrôle dans la région. Le Canada et ses alliés ont soif de pétrole et contribuent à la destruction dans le Proche-Orient. Nous investissons dans ces guerres qui radicalisent les désespérés. Notre belle société occidentale existe sur la misère des autres.

Imposer la peur pour offrir la sécurité. Chez nous, l’appareil Fédéral tente de filtrer l’information en coupant dans les budgets chez Radio-Canada et en musellant la communauté scientifique. On se sert de la peur, comme George W Bush l’a fait aux USA, pour nous faire craindre l’improbable et faire de nous des complices de l’intolérance. Pendant ce temps, Harper investi dans les sables bitumineux, tente de militariser le Canada, tout en nous imposant la loi C51 et l’entente TPP.

Prendre part au débat social est un devoir citoyen. L’objectif, selon moi, a toujours été de rester pacifique dans son engagement et de promouvoir l’éducation pour tous. Nous en sommes à une étape cruciale de notre civilisation humaine. Il y a maintenant une sérieuse catastrophe environnementale en cours. Cette situation ne peut plus être négligée, afin d’accommoder la cupidité de l’élite irresponsable. Je souhaite que ceux qui profitent de nos différences culturelles et de nos croyances pour créer la division, soient enfin portés en justice. La « game » de Monopoly achève.

Merci à ceux et celles qui m’ont donné leurs impressions tout au cours des étapes de la réalisation de cette vidéo. Merci également à ceux qui ont filmé cette mise en scène improbable. Visitez la page Facebook de Placeauchangement.info et abonnez vous à la page Youtube de Makechangehappen.info. Suivez le Blackburn Podcast sur twitter ainsi que sur Facebook. Comme toujours, je vous invite à jeter un coup d’oeil à mon portfolio www.ericzone.com et à visiter ma page Facebook. N’oubliez pas d’y cliquer « like ».