htc

Adieu HTC

htcdesirebrokenAprès deux téléphones HTC (HTC Touch et le HTC Desire Z), je dois malheureusement dire au revoir à mon association avec l’entreprise HTC. Il peut sembler radical et injustifié de prendre une décision de la sorte, surtout pour ceux d’entre vous qui ont suivi mes publications au cours des dernières années… publications qui ont été possibles en majeure partie possible grâce aux qualités irréprochables du téléphone HTC.

Alors pourquoi ce changement? Eh bien, vous pouvez remercier Bell Mobilité pour leur association avec une police d’assurance douteuse et à cette suggestion d’un employé chez Futurshop lors de mon achat d’un chargeur de batterie. Également, merci à HTC pour son support à la clientèle impeccablement superficiel. Finalement, un grand merci à l’obsolescence planifiée et à notre merveilleuse société de consommation. Oh! Et puis, je suis dupe, comme tout le monde.
Mon évaluation de cette situation est honnête, simple et reflète la tendance grandissante. Nous sommes embourbés par des canaux de communication, courtisés par des corporations et éduqués par des institutions qui sont conçues en adoptant la cupidité comme modèle. Cette structure nous impose le besoin de consommer à perpétuité, tout en nous suggérant d’opter pour l’indifférence à l’égard des répercussions de nos habitudes sur ​​notre monde. Pendant ce temps, la surpopulation mondiale mène à une pénurie de nos ressources naturelles et à une escalade des conflits. Malgré tout, le besoin aveugle de participer au culte du profit et d’adhérer au capitalisme corporatif exige la bonne continuité des choses. Le consommateur, esclave des temps modernes, doit accepter la froideur et le manque de transparence des politiques d’entreprises.

Non seulement ça, mais il y a ces charognards qui profitent joliment du consommateur qui est victime de la technologie défaillante, sans protection de garantie auprès du marchand et laissé-pour-compte. Ce monde souterrain profite de l’indifférence du grand magasin pour offrir des produits souvent inadéquats à ces acheteurs désillusionnés et en quête de solution rapide. Peu importe. Vive la crédulité des masses et perpétuons les fausses promesses de notre société de consommation!
Entendons-nous! Tout ce que je veux, c’est que mon téléphone fonctionne. Téléphone portable en main, je fais la promotion de votre produit. Sans batterie, je ne peux plus vendre votre image auprès du public. Alors, pourquoi au nom du bon Dieu, refuseriez-vous une simple petite batterie pour moi, un porte-parole dévoué? Pourquoi osez-vous mêmes pousser l’insulte en me suggérant un site Web qui vend ces produits que vous n’êtes même pas prêts à vous porter garant? Mon cellulaire et moi, sommes plus qu’un numéro!

Finalement, je dois malheureusement dire «Adieu HTC». Cela a été une longue et agréable relation. Toutefois, la concurrence a une grande offre sur la ligne. Alors, sans rancune. Si l’on doit ignorer le problème, aussi bien porter le blâme sur un manque de communication.

Eric Mailhot Janvier 2013

Advertisements

Goodbye HTC

htcdesirebrokenAfter two great HTC phones ( HTC Touch and the HTC Desire Z), i must sadly say goodbye to my association with the HTC franchise. It may seem abrupt and unwarranted a decision, especially for those of you who have been following my posts, made only possible due to the HTC phone’s qualities.

So why the change? Well, you can thank Bell mobility for their sketchy insurance policy, Futurshop for an ignorant employee’s suggestion in buying an alternate battery charger, HTC for its spotless and superficial customer support and finally to planned obsolescence and consumerism. Oh and i’m a dupe, just like everybody else.

My assessment is honest and simple. We are clouded by channels of communication, companies and institutions which are crafted on a template of greed which promotes the necessity to purchase indefinitely and in total disregard to the effect on our world. Meanwhile, our resources are slowly diminishing and the public’s patience grows tired at the indifference of most company policies and lack of transparency.

Not only that, but the scavengers make a pretty penny off the abused consumer’s ego trapped in these dead-end situations. There is a underworld of scams and products being pushed onto the buyers who have been neglected and subject to the false promises of the industrial revolution.

All i want is for my phone to work. Cellphone in hand, i am promoting your product. Without a battery, i no longer can sell your public image. So, why in the world would you refuse to send a battery to a dedicated spokesperson? Why would you even push the insult further by suggesting a website which sells products you won’t even vouch for?

In any case, i must sadly say ‘Goodbye HTC’. It has been a long and pleasant run up until the end. The competitor has a great offer on the line. The phone looks great and hopefully it won’t break down until my next upgrade. No hard feelings. Lets just blame it on a lack of communication.

Eric Mailhot January 2013